Réaction au post : démarrer un élevage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réaction au post : démarrer un élevage

Message par Suze le Mar 17 Aoû 2010 - 10:19

On n'a pas du tout la même vision de l'élevage... mais alors, pas du tout !
avatar
Suze
Petite souris débutante
Petite souris débutante

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 30
Localisation : Saint-Etienne (42)
Date d'inscription : 05/12/2009

Mes souris : 1 p'tit bonhomme, Wrozka

Voir le profil de l'utilisateur http://lutinsdekarak.wifeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction au post : démarrer un élevage

Message par Dawww le Mar 17 Aoû 2010 - 10:59

Suze a écrit:On n'a pas du tout la même vision de l'élevage... mais alors, pas du tout !

Tu peux développer?
avatar
Dawww
The cratcheuse de Duna !
The cratcheuse de Duna !

Féminin
Nombre de messages : 18215
Age : 27
Localisation : Rabastens (81)
Date d'inscription : 22/04/2010

Mes souris : 71 citadines :)

Voir le profil de l'utilisateur http://lessourisdesvilles.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction au post : démarrer un élevage

Message par MymiTsume le Mar 17 Aoû 2010 - 11:41

Suze a écrit:On n'a pas du tout la même vision de l'élevage... mais alors, pas du tout !
Mais encore? Peux-tu développer car ton post ne sert à rien sans tes explications.

_________________
« Aucune civilisation n'a jamais infligé d'aussi dures souffrances aux animaux que la nôtre, au nom de la production rationnelle «au coût le plus bas». (...) N'ayons pas peur des mots : la France est couverte de camps de concentration et de salles de torture. (...) Pour ces millions, pour ces milliards d'animaux, le simple fait de vivre, depuis la naissance jusqu'à la mort, est un supplice de chaque seconde (...). »
— Armand Farrachi, Pitié pour la condition animale138.
avatar
MymiTsume
Miss PiouPiou !
Miss PiouPiou !

Féminin
Nombre de messages : 10440
Age : 30
Date d'inscription : 10/05/2009


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction au post : démarrer un élevage

Message par Suze le Mar 17 Aoû 2010 - 21:06

Un petit tour dans la partie but et éthique de mon site (en signature) aurait déjà permis de saisir une grande partie de ma façon de voir, et donc les différences avec la façon de voir de Lee. Mais vous avez raison, le mieux est quand même de développer et d'argumenter. Smile

Déjà, rien que les expressions "vendre" et "acheter" me choquent. Pour moi comme pour beaucoup d'éleveurs de rats, on confie des rats, on les fait adopter (contre une participation financière pour le travail effectué), et idem, on les adopte. Idem, l'idée d'un échange me parait étrange (quoi que, à la limite avec un éleveur dont on connait l'éthique et les conditions de vie de ses animaux, pourquoi pas faire l'échange de bébés, ça revient au même qu'une double adoption. L'échange d'adultes par contre, ça craint).

Lee a écrit:
En tant qu'éleveur, vous ne pouvez pas vous permettre de garder tous les petits qui ne partent pas (sauf si vous faites peu de portées mais alors, on parle de reproduction et pas d'élevage...).
-> Pour moi la différence entre reproduction et élevage ne tient pas au nombre de portées, mais bien au travail de sélection effectué sur les lignées. Ca n'a l'air d'être qu'un désaccord sur un mot, mais en réalité ça connote toute une vision de choses. Dans le monde du rat, il a de très bons éleveurs qui n'ont que quelques rats et ne font qu'une portée ou deux par an (exemples : La Tarte au Citron d'Ancalimë, Les Ti Rat Misus d'Arkane, Les Rats Alcooliques de Becaria...). Certains n'ont même qu'un seul sexe à la maison et travaillent uniquement en portées externes avec d'autres rateries sérieuses. Et ce n'est pas parce qu'il travaillent à un rythme lent et sur une seule lignée que leur travail n'en est pas un. Pour moi, quelqu'un qui fait de la reproduction sans faire de l'élevage, c'est quelqu'un qui colle des mâles et des femelles ensemble sans se soucier de la généalogie des individus, de leur caractère, de leur santé, de leurs faiblesses...


Avoir des portées en continu (ou presque) permet de mieux vendre. Quand quelqu'un vous contacte, vous aurez des bébés à lui proposer à l'instant ou maximum 2 semaines plus tard. Ca évite à la personne d'aller en animalerie se laisser tenter (ce qui arrive constamment si on dit aux gens : ok j'aurai une portée dans 2 mois...).
-> Pour moi quelqu'un qui n'est pas prêt à attendre deux mois pour avoir un animal dont la lignée a été travaillée, qui a été sociabilisé et sevré au bon âge, et préfère se jeter dans la première animalerie venue et encourager un commerce ignoble parce qu'il ne sait pas attendre (l'adoption d'un animal, c'est quand même quelque chose de réfléchi qui ne devrait pas se faire sur un coup de tête...), pour moi, ce n'est pas un bon adoptant. Il prouve par son acte que l'animal à ses yeux est un produit de consommation-objet, donc il peut se tanner pour adopter un de mes bébés.
Et moins on a de portées... moins on a besoin d'un nombre important d'adoptants.


Par contre, votre prix doit comprendre au minimum ce que l'animal vous a coûté (en comptant une petite part pour le prix des parents, voire le déplacement etc).
-> Alors là, il faut qu'on m'explique comment, en faisant un élevage de rongeurs avec une sélection réfléchie, sans reproduire 15 fois les mêmes animaux et en les maintenant sur de la bonne litière, avec de la nourriture équilibrée, des soins véto si besoin, etc, on peut rentrer dans nos frais en vendant un rongeur moins de 30 euros (et encore...) ????
Déjà, il y a tous les individus qui se sont révélés inaptes à la reproduction (même en venant de familles travaillées par des éleveurs sérieux), à cause de leur santé ou de leur caractère. J'ai 6 rats à la maison, aucun n'a reproduit ni ne reproduira ; pourtant il les faut aussi les nourrir, acheter de la litière, les emmener chez le vétérinaire en cas de besoin, acheter des cages et en racheter lorsqu'elles ne tiennent plus le coup, etc... les frais s'élèvent vite.
Idem pour les reproducteurs, et en plus, pour la mère allaitante et les bébés, il faut plus de litière, plus de nourriture... et en cas de souci à la mise bas, une césarienne chez le véto coûte es yeux de la tête...
Chez les éleveurs de rats en tout cas, les seuls qui entrent dans leurs frais ont une éthique déplorable (nourriture bas de gamme, litière de copeaux parce que la moins chère, tous les animaux ont reproduits quelques soient les soucis, pratiques de culling et de re-homing...). Les rateries sérieuses tenues par des passionnés sont des rentes.


Les laboratoires n'ont pas le droit d'acheter en dehors de leurs élevages, parce que justement les souches sont sélectionnées pour réagir à telle ou telle chose... Il leur serait inutile d'aller acheter des souris n'importe ou.
-> Question, histoire de me rassurer quand même : si les laboratoires étaient prêts à acheter les souris chez des éleveurs en dehors de leurs propres circuits, vous les laisseriez partir, vos bébés que vous avez fait naître ???

Les amateurs de reptiles prennent rarement chez des particuliers sauf si on cède toute une portée d'un coup. C'est plus simple pour eux d'aller en animalerie ou chez des éleveurs de gros. En 5 ans d'élevage, je n'ai jamais eu de terrariophile qui serait venu pour une adoption (parfois seulement un mail de temps en temps pour savoir si oui ou non je vendrais en grosses quantités pour des serpents.).
-> Même question qu'au dessus.

Prévoir. Prévoir. Prévoir.

C'est important. En fait, les prévisions sont la base de l'élevage. Un peu comme le plan nécessaire avant de lancer une entreprise. Prévoir les animaux. Prévoir les portées. Prévoir les frais. Prévoir un vétérinaire. Prévoir du matériel. C'est ce qui prend le plus de temps. Si vous pouviez faire de l'élevage votre métier, sachez que vous passeriez plus de temps dans les prévisions que dans le reste.
-> Là, je suis d'accord.

L'idéal en souris est de commencer avec par exemple deux couleurs et un marquage/type de poils... Pourquoi? Parce que quand on doit choisir quel petit garder pour la repro, on élimine le "ho c'est le seul de cette couleur là, je garde celui-là" alors que c'est peut être (souvent même) le plus petit ou le moins sain de la portée. En ayant par exemple seulement deux couleurs, on peut en venir à se dire : j'en garde un de chaque couleur, chaque fois le plus gros et en meilleure santé. (d'ailleurs c'est souvent le plus gros qui est le premier né et c'est le premier né qui sera le plus résistant... Testé et approuvé sur les portées uniformes de hamsters...).
-> Oui, mais en ayant plusieurs couleurs, en passant par des porteurs, il y a un brassage de gènes. Et puis, dans une portée, les bébés ont quand même les mêmes parents donc le bagage génétique est proche. Et personnellement, je craque plus sur un caractère que sur un type, surtout en ayant toute la portée sous les yeux. Or le caractère est très important dans l'élevage, donc craquer sur celui qui est le plus antropophile, ce n'est pas une mauvaise chose.
Je pense aussi qu'on n'a pas du tout la même vision de l'élevage. Pour moi (comme pour beaucoup d'autres rateries), ce sont d'abord des animaux domestiques, mes animaux domestiques, avant d'être d'éventuels reproducteurs. Donc à la limite, si je craque pour le plus chétif, je le garde, en sachant déjà qu'il ne reproduira pas et j'en garde un autre plus costaud et proche de l'homme pour lequel je craque aussi. Avoir peu de portées permet ce genre de choses.


Perso je tenais des "livres" (sous forme de cahier). J'en avais pour les adultes avec toutes les infos au fur et à mesure, tout fini par être important à un moment ou un autre, ainsi que des livres pour les portées (comment ça se déroulait pour la mère, pour les bébés etc, si j'avais atteint mes objectifs...). C'est plus facile pour tout garder clairement à portée de la main. Je faisais des objectifs généraux (pourquoi j'élève?), des objectifs précis (je veux obtenir telle couleur, tel marquage, etc), des objectifs par portée (je veux des bébés comme ci, comme ça, mieux que les parents... Le père est trop ceci, la mère est trop cela, je dois supprimer ça...).
-> Ca, c'est un bon conseil, personnellement, outre le fait qu'ils sont inscrits sur le LORD, chacun de mes rats a une fiche où sont notés tous ses problèmes de santé, les traitements, le poids, la date de naissance, son arbre généalogique au dos, les informations sur la fratrie, etc...
Idem, j'ai préparé des fiches de portées, où sont notés les types des bébés, leur sexe, leur poids, leurs éventuel soucis de santé, leur caractère, et les coordonnées de chaque adoptant (afin de pouvoir suivre les bébés).


Objectif de la portée atteint? Oui, j'ai eu ce que je voulais. Non, pas de red variegated dans la portée (alors je n'en garde pas, j'avais un objectif à réaliser...).
-> Pour ma part je garderai toujours au moins un bébé. Toujours pareil, je suis plus dans l'optique "animal de compagnie avant tout". Et qu'il soit d'un type ou d'un autre, ce n'est pas le plus important, le plus important reste la santé, le caractère, la longévité... ce serait dommage de stopper une lignée à cause d'un type physique, non ?

Il faut toujours un ratio approximatif de 1 mâle pour 3 femelles, on peut monter jusque 1 mâle pour 5 femelles. Au-delà, on tourne trop en rond. Plus de mâles ne servirait à rien.
Un mâle peut aller avec plusieurs femelles, mais jamais avec toutes, au cas où un problème surviendrait avec le mâle en question.
-> Beaucoup d'éleveurs de rats n'ont que des mâles, ou que des femelles. Ou plus de femelles que de mâles, et ils s'en sortent très bien, grace aux portées en externes (travail à deux éleveurs, l'un "prête" son mâle pour la femelle de l'autre.) De toute façon, on ne eut pas prévoir à l'avance quels individus seront aptes être reproduits ou non. Certains travaillent leur famille par les femelles (à chaque fois ils gardent une ou plusieurs filles de la portée et la croisent avec un mâle extérieur), d'autres par les mâles.
Le rat (comme la souris) reproduisant beaucoup et vite, on préconise de ne pas reproduire un mâle plus de 2 voire 3 fois, ceci afin d'éviter d'avoir trop d'individus de la même famille et de se retrouver avec de la consanguinité non voulue et non contrôlée. Quand aux femelles, elles ne sont reproduites qu'une fois, rarement deux, ceci pour éviter de les épuiser (une vie de rate/souris, c'est court, une portée c'est bien suffisant !)


Quand vous aurez une lignée de ces gènes bien stable (il faut compter une vingtaine de génération pour stabiliser une lignée, en travaillant avec précision), vous pourrez élargir ce que vous faites en rajoutant un gène ou deux, ou bien en travaillant des lignées complètement indépendantes en plus de celles-là (gènes totalement nouveaux, à ne pas mixer avec votre lignée stable du coup).
-> Si je comprends bien, vous travaillez en consanguin ??

"Alors je peux acheter en animalerie?" Oui, bien sur. Cependant, démarrer avec des lignées d'éleveurs de gros veut dire que vous allez perdre facilement 10 générations à faire un travail que des éleveurs ont fait depuis longtemps : la sélection sur la santé, la longévité et le physique. Vous commencerez avec des choses complexes : comment savoir quels petits seront exempts de maladies génétique ?
-> Là aussi, je suis d'accord.

C'est aussi bien de réserver chez un éleveur sans choisir soi-même, en particulier si l'éleveur est également juge. On demande de nous garder telle couleur par exemple, dans les plus gros de la portée. Ca évite les "ho il est venu vers moi le premier, je choisis celui la".
-> Idem que plus haut, pour moi ce sont avant tout mes animaux de compagnie avant d'être des reproducteurs, donc il est hors de question que quelqu'un choisisse à ma place. D'autant plus que celui qui vient vers moi est sans doute l'un des plus sociables et curieux, autant le reproduire lui, non ?

Choisir pour la compagnie et choisir pour la reproduction sont deux choses différentes (et c'est la raison pour laquelle j'avais autant d'animaux un moment, j'en avais pour la compagnie et d'autres pour la repro mais souvent le contact passait beaucoup mieux avec mes animaux de compagnie). On ne peut plus choisir à l'instinct mais il faut prendre bon nombre de facteurs en compte. Parce qu'un mauvais choix, et vous pouvez recommencer des années de travail sur une lignée...
-> C'est quand même triste de lire que vos reproducteurs sont moins proches de l'homme que les autres... être proche de l'homme, c'est ce qu'on demande en premier à un animal domestique non, avant d'être red variegated satin...? Pour moi, ce sont tous mes animaux de compagnie, et ceux qui ont la santé, le caractère et le gabarit requis pourront être, en plus, des reproducteurs.

Prévoir des étiquettes. On étiquette les bacs avec le nom des souris, dans le cas des couples la date à laquelle il faut séparer, la date prévue de la mise-bas, la date de la mise-bas, le nombre de bébés et l'évolution de la portée. La fiche sera ensuite enlevée et mise dans le cahier des portées.
-> Les éleveurs de rats dont je partage l'éthique et la vision des choses, n'ont pas besoin d'étiquettes. Ils n'ont qu'une ou deux portées à la fois, ce qui permet d'avoir le temps de sociabiliser les petits. Les petits sont attendus avec tellement d'impatience que la date prévue de mise bas est connue par cœur. La mère étant un animal de compagnie avant tout, pas besoin de noter son nom pour le connaître, même les bébés sont reconnus les uns des autres, l'éleveur connait leur caractère et parfois même leur donne des noms provisoires. Avoir besoin de noter le nombre de bébés, ça me dépasse... ça fait un peu (beaucoup) rodent farm/élevage industriel du genre fournisseurs d'animalerie quoi...

Prévoyez une table, idéalement sous une fenêtre, vide. En tant normal, cette table sert à observer les souris une par une (surtout pour les bébés, pour choisir celui que l'on garde). Cela peut également servir pour observer un animal malade, blessé, parasité. Enfin, ça vous servira pour remplir vos livres et vos fiches...
-> Et pourquoi ne pas les observer pendant leurs heures de sortie détente plutôt que sur une table ?

_________________
Raterie les Lutins de KaraK
avatar
Suze
Petite souris débutante
Petite souris débutante

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 30
Localisation : Saint-Etienne (42)
Date d'inscription : 05/12/2009

Mes souris : 1 p'tit bonhomme, Wrozka

Voir le profil de l'utilisateur http://lutinsdekarak.wifeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction au post : démarrer un élevage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum